2008 : Arles sur Tech

Le temps fuit 

__________________________________________________________________

Le temps fuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________________________________________________________________

 

 

 

Le temps fuit, la vieillesse est déjà là

Comme un trophée que l’on arbore sur le veston,

Je n’ai pas trente ans et je suis si las

Que ma vie s’en va trop vite sous l’ornière.

 

Le temps fuit et je suis si fatigué

De croire en des gens qui blessent notre bonté

Par des mots vides qui ne se divulguaient

Qu’après le départ de nos mines effrontées.

 

Peut-on être celui que l’on n’est pas ?

La question garde l’odeur lourde du trépas.

 

Le temps fuit et l’ombre déchue de moi-même

Plane sur le sol froid des monts incompris

Qui s’immole sous la verdure d’un poème

Pour avoir oublié ce que j’ai appris.

 

Peut-on être celui que l’on n’est pas ?

La question s'enlise sous les traces de mes pas.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site