2008 : Arles sur Tech

L'image de mon grand-père

___________________________________________________________________

 

Limage-de-mon-grand-pre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________________________________________________________________

 

Sur ce pont aux pierres vides, il tenait ma main toute pâle

Pas plus haut que six ans, je marchais encore fragile

A ses côtés, mon pas presque plus difficile

Que le sien qu’il avait ancré aux heures matinales.

 

Les larmes aux yeux pour qu’il soit l’ombre de ma prière

Imposant sa présence et forçant le respect,

Il était l’homme à qui je voulais ressembler

Car la force de ma force, c’était mon grand-père.

 

Il était mon modèle quand je le voyais rire,

J’étais son image quand il me voyait souffrir.

 

Les années, deux générations ou un fossé

Auraient pu séparer la flamme de nos caractères

Pourtant l’âme du temps suivait l’âme de nos colères :

Sur le fil, elles avaient forgé l’histoire du passé.

 

Les larmes aux yeux pour qu’il soit l’ombre de ma prière,

Imposant sa présence et forçant le respect,

Il était l’homme à qui je voulais ressembler

Car la force de ma force, c’était mon grand-père.

 

Il était mon modèle quand je le voyais rire,

J’étais son image quand il me voyait souffrir.

 

Son cœur aurait donné sa chemise pour les siens

Sans la remplacer, pour recevoir la contre partie,

 

La valeur qu’il représentait lui avait appris

Que l’existence n’était surtout pas le poids du rien.

 

Les larmes aux yeux pour qu’il soit l’ombre de ma prière,

Imposant sa présence et forçant le respect,

Il était l’homme à qui je voulais ressembler

Car la force de ma force, c’était mon grand-père.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×